× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
François Hollande à l'issue du Conseil euroépen de Bruxelles
 

Le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon a accusé, samedi 29 juin, François Hollande d'avoir consenti "une nouvelle capitulation" sur les retraites, lors du Conseil européen qui s'est tenu jeudi et vendredi à Bruxelles.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • korben
    korben     

    Tenez bon les gars encore 4 ans !!!!!

  • korben
    korben     

    par ailleurs ils on faillit se faire couper la tête par leurs pairs ,à mon avis ils ont du soucis à se faire les "10"

  • korben
    korben     

    moi je me demande comment peut on tirer à boulets rouges toute l'année sur le président et néanmoins faire partie de sa majorité , faudra qu'on m'explique ....;

  • mamily
    mamily     

    toute cette gauche était forte à la critique qu'en elle était dans l'opposition mais maintenant on la voit à l'oeuvre !!! et c'est lamentable ! en plus comme ils ne supportent pas d'assumer leurs échecs ils cherchent des responsables dans l'opposition , en Europe , chez le Français qui défend ses valeurs et rejettent leur loi de débauche et qui sont baillonnés par un gouvernement qui n'agit que pour son cercle intime et non pour tous les Français !! mais attention danger !! il n'est plus question d'aller manifester certes mais la sanction tombera dans les urnes !!! ce gouvernement et le PS pensent que les Français auront oublié d'ici là d'avoir été bafoués dans leurs droits leurs convictions mais non !!!

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Les capitulards, en France, on connait.

  • infox
    infox     

    Ils ne sont pas seulement « tous pourris », c’est encore pire…

    Notre classe politique commence à s’inquiéter. Revenu de son Tour de France, le député MoDem Jean Lassalle a confessé avoir été terrorisé par la haine que les Français portent à leurs prétendus représentants. L’abstention et le résultat des élections législatives de Villeneuve-sur-Lot n’ont pas dû le rassurer.

    Désireux de conjurer cette lame de fond qui se traduit par une montée en puissance du Front national, dix députés de l’UMPS ont proposé, dans les colonnes du Nouvel Observateur, qu’il soit mis un terme aux privilèges des parlementaires afin que la confiance soit renouée entre le pays réel et la classe politique.

    Une telle proposition témoigne d’une profonde incompréhension des motifs de la juste colère du peuple français : si nos concitoyens éprouvent un profond ressentiment envers leur classe politique, ce n’est pas parce qu’elle dispose de privilèges, mais parce que, depuis maintenant au moins trois décennies, elle prend le cœur léger des décisions qui sont objectivement et de toute évidence contraires aux intérêts de la France. Richelieu et Mazarin se sont extrêmement enrichis lorsqu’ils avaient en main les rênes de la France. La postérité cependant ne songerait à le leur reprocher, leur politique ayant été bénéfique à notre pays.

    Le pays réel n’en peut plus de subir des politiques qui ont incroyablement dégradé ses conditions de vie. Le pays réel ne supporte plus ce droit européen taillé sur mesure pour l’oligarchie financière, qui a détruit l’économie française et qui lui a mis sur le dos une dette publique artificiellement créée. Le pays réel est fatigué de cette immigration de masse qu’on l’oblige à prendre en charge financièrement et dont les effets catastrophiques n’échappent qu’aux bobos.

    Il ne tient qu’à l’UMPS de renverser la vapeur. Mais pour cela, elle devra défaire ce qu’elle a fait en sortant la France de l’Union européenne et en arrêtant immédiatement l’immigration.

    Évidemment, nul ne croit un tel scénario possible. L’UMPS n’acceptera jamais de se déjuger. Elle ne se résoudra jamais à abandonner son eurobéatitude. Marine Le Pen s’en frotte les mains. Dans un tel contexte, elle peut penser avec optimisme à 2017.

    L’abolition des privilèges des parlementaires ne changera pas une virgule au courroux du pays réel.

    http://www.bvoltaire.fr/adrienabauzit/ils-ne-sont-pas-seulement-tous-pourris-cest-encore-pire,28097

  • louva
    louva     

    Moi Président normal joue les toutous devant Bruxelles malgré ses grandes envolées lyriques que d'ailleurs personne ne croit plus. La France est vraiment représentée par un guignol suivi de sa troupe.... quelle misère.....

  • eauho
    eauho     

    première copine oui . Muscovici est avec une étudiante de 25 ans et pose en photo sur VSD. Ha ah Ha mort de rire .

  • Metredaicaule
    Metredaicaule     

    La France est un pays sous tutelle, on doit obéir aux injonctions, aux ordres de Bruxelles.
    "Moi président normal" doit rendre des comptes et se justifier devant Bruxelles ET Mme Merkel...... Pas mal non ?

  • keops
    keops     

    non la risée du monde regardez les journaux étrangers hollande y est lamentable ainsi que la sois disante première dame

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire