× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Le PDG de France Télécom-Orange, Stéphane Richard, a accepté de baisser sa rémunération pour ne pas faire payer à l'entreprise la taxe à 75%.
 

C'est Vinci qui ouvre, ce mardi, la saison des assemblées générales. "Printemps des actionnaires", taxe à 75%: le thème de la rémunération des dirigeants devrait être au cœur des échanges.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • thierrymartinsgi320
    thierrymartinsgi320     

    C'est merveilleux de pouvoir baisser son salaire ou l'augmenter pour un poste qui ètait auparavant tenu par un fonctionnaire! C'est tout le problème de moralité, avec les milliards dèpensés par l'Etats, donc nous, pendant des dècennies pour laisser les amis se choisir un salaire dèlirant pour un salarié qui lui aura travaillè 40 années pour l'entreprise une fois cette dernière est privatisée? Les services publics privatisés font fortunes, dèplacent leur service de gestions hors du territoire, payent peu de taxes, pendant que l'Etat versent des dizaines de milliards d'interets chaque années aux banques, alors qu'il pourrait couvrir sans difficulté ses frais si elle avait resté propriétaire! Une èconomie mixte gènèreuse ne peut survivre dans un règime libèral. L'Etat ne peut porusuivre sa providence et les citoyens doivent rèaliser que le règime fèodal sera un jour en place, dont les actionnaires seront les princes....

Votre réponse
Postez un commentaire