Mis à jour le
Fagor, dont FagorBrandt est une filiale, reste asphyxié par une dette de 800 millions d'euros.
 

Les syndicats du fabricant d'électroménager ont été reçus à Bercy, ce lundi 4 novembre. Ils ont demandé "une aide de l'Etat pour le redémarrage de l'outil industriel". Le gouvernement, de son côté, préfère se laisser du temps.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • bebert
    bebert     

    BRANDT et FAGOR ,pas très étonnant c'est nul comme matos...........................................................................

Votre réponse
Postez un commentaire