× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Michel Sapin, le ministre du Travail, va tenter d'obtenir le soutien de ses collègues européens sur les salariés détachés
 

Le ministre du Travail va tenter de convaincre ses collègues européens, lundi 9 décembre à Bruxelles, de la nécessité de revoir la directive de 2006 permettant aux Européens de travailler dans l'union aux conditions de leur pays d'origine.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • valgego
    valgego     

    Prochaine étape dans l'Europe de Courteline , les plombiers Polonais portent plainte contre le gouvernement français pour traitements social et salarial discriminatoires et obtiennent des indemnités . France et Allemagne , les deux vaches à lait de l'Europe , dont la plus maigre fait un fromage des rognures de l'autre .

  • Raimu 30
    Raimu 30     

    Nos politique ne sont pas foutus de pondre des règlements applicables à route l'Europe , et ils sont donc obligés d'aller à Bruxelles pour éteindre le feu chaque fois qu'il y a le moindre problème. Surtout Sapin, qui n'est qu'un pâle Ministre du Travail qui n'a même pas été foutu de gérer correctement sa petite ville d'Argenton sur Creuse !

  • Celimene
    Celimene     

    Sapin ! ah le rigolo .... qui va faire marrer tous le monde ... pauvre France qui nivelle de plus en plus vers le bas ! qui ne pense qu'à ses privilèges, qui ne fait que du social (sans aucun échange en retour), qui ne fait que du moi je ! (je suis nul). Qui regarde le passé .... qui remonte bientôt jusqu'à l'homme de cro magnon ! pitoyable gouvernement d'incompétents notoires qui confond efforts et assistanat (pour avoir des voix) qui veut nous faire croire que les emplois aidés vont améliorer l'économie du Pays ! quelle bande de charlots !

  • Celimene
    Celimene     

    C'est déjà le cas ! je parle du vrai plombier ! pas le bricolo qui sort de je ne sais où !

  • jojobbb
    jojobbb     

    mort de rire tmjrc2008 ! TOUS complices !

  • tmjrc2008
    tmjrc2008     

    l'UE n'est pas un cirque. Tout le monde a apprécié le Marché Commun. Et cela alors qu'il y avait le mur de Berlin. Le gros problème c'est la chute de l'URSS qui a déclencher l'ouverture de l'économie mondiale. LUE a toujours travailler dans le sens que le Conseil souhaitait; jusqu'au jour où les banques se sont foutues dans le caca grâce à l'abandon des règles de control faites dans les années 30. l'UE est toujours numéro 1 mondial dans l'économie. La France a mal gérée la géopolitique, et la plupart de ses responsabilités UE n'est pas responsable des choix de la France. Pour beaucoup de pays vertueux l'EU c'est bien. La France est un mauvais élèves car ses politiques sont des carriéristes et souvent sans expériences du monde réel

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Le problème n'est pas un nombre de règles et de contrôles insuffisants, mais le niveau oppressant de charges pour financier un modèle social en sursit. La France doit réaliser que les 30 glorieuses ayant permit son état providence, et bien il est derrière nous.

  • tmjrc2008
    tmjrc2008     

    il n'y a pas d'abus pour ces élus aux suffrages directes ou indirectes. Il y a des abus dans le grand patronat qui profitent des salaires à 150US$ en éliminant les travailleurs français.
    Les députés français sont des carriéristes. Les commissaires européens sont souvent des politiques qui ont une vision commune...

  • tmjrc2008
    tmjrc2008     

    Aller à Bruxelles; c'est chercher surtout une excuse dans le traité que le PS a voulu... Il n'y a plus de limitation pour les travailleurs étrangers. Il faut rappeler que personne n'a voulu financer les ex pays de l'Est. Le budget de l UE n'a pas bouger en 2004 alors qu'il y avait la venue de 100 millions d'européens . Ses pays ont réformé; privatisé au profit des multinationales. En gros, les boites françaises; selon le standard Français exploitent les polonais. Maintenant des entrepreneurs français expatriés aussi exploitent en France des polonais...Et pourquoi Sapin va pleurer à Bruxelles? Tout simplement malgré un niveau extraordinaire de taxation, le pays continue à descendre en enfer.
    Depuis 90,une fois l URSS disparue, il n'y avait plus de raison de garantir une vie meilleure aux ouvriers souvent de gauche. Ainsi le retour des habitudes des travailleurs mal payés pour les faire plus travailler et augmenter le profil est réapparu. En France, les politiques n'ont pas vu; que le reste du monde, grâce aux centaines voir milliers de milliards des banques toutes privées allait devenir un eldorado avec des salaires plafonnés à 200 US$. Grace à l'informatique, au moyen de transport, au transfert de technologie, ces pays n'ont plus de dettes et aident à couvrir nos dépenses.
    M.Sapin qui dans cette période n'est pas blanc comme neige, cherche l'aide de Bruxelles. Préférence française à une époque ou la pub à la TV est à moitié en anglais. La France va exploser et 2014 le FN sera partout. La gauche n'a pas réussi à renverser la crise. Elle a seulement bien payé les banques pour maintenir un taux faible. La seule solution en restant dans l'Euros c'est la TVA élevée pour baisser le coup du travail et taxer l'import. Sinon le FN lui cherchera à remettre le franc et dévaluer sa valeur; pour rendre moins compétitif les produit allemand. Il faut du made in France par des français.

  • jojobbb
    jojobbb     

    ET si on limitait les abus des députés, commissaires européens, ça ne serait pas mal non plus !

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire