Securitas France accusée de dépassements répétés de la durée légale du travail pour ses employés

Mis à jour le
Les infractions constatées portent sur des dépassements de la durée quotidienne maximale de travail de 12 heures, de la durée hebdomadaire maximale de travail de 48 heures, du repos quotidien de 11 heures minimum.
 

Deux syndicats, FMPS-Unsa et SNEPS-CFTC, ont relevé plus de 1000 infractions concernant des dépassements de la durée légale du travail pour 275 employés de Securitas France Ile-de-France, sur la période 2016-2017.

Votre opinion

Postez un commentaire