× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER

Sur internet, un salarié a le droit de critiquer son entreprise

La justice a refusé à l'entreprise le droit de sanctionner un salarié pour ces propos, dès lors que la critique, même vive, n'était pas excessive et n'avait pas d'intention malveillante.
 

Si insulter ou dénigrer son patron est interdit, la critique de l’entreprise est permise. La cour de cassation estime que ce n’est pas un abus de la liberté d’expression du salarié.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • gouik
    gouik     

    Le mieux c'est d'éviter d'en dire trop sur ces réseaux sur son patron ou ses supérieurs, car derrière des pseudos on ne sait pas ce qui se cache, bon c'est valable même si on n'est plus dans l'entreprise incriminée, car les patrons ou dirigeants sont souvent en relation entre eux aussi, le fameux réseau de connaissances. En bref, je garde ce que je pense dans ma tète ou au maxi je le dis à des proches de confiance, car j'en pense beaucoup de certains supérieurs que j'ai eu à faire.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Et son patron a-t-il le droit sut internet de critiquer ses ouvriers, même s'ils sont de couleurs?

Votre réponse
Postez un commentaire