× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Sylvia Pinel, la ministre déléguée à l'Artisanat, au Commerce et au Tourisme, était dans le Grand Journal d'Hedwige Chebrillon le 11 avril 2013.
 

La ministre déléguée à l'Artisanat, au Commerce et au Tourisme était sur BFM Business ce jeudi 11 avril. Elle y a détaillé les raisons pour lesquelles le gouvernement veut réformer le statut d'auto-entrepreneur.

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • gdefombelle
    gdefombelle     

    p... c'est pas gagné avec des boulets pareils

  • Nessie37
    Nessie37     

    Mais on ne t'a rien demandé !!!!!!! Mais va jouer ailleurs Sylvia !!!
    Mais merde c'est quoi ce gouvernement ! C'est uniquement parc e que c'est une création de Sarko que ça saute, c'est tout ! On a compris, vous ne l'aimez pas, c'eétait le pire des présidents etc, etc, mais bon ça suffit à un moment. A force de vouloir détruire tout ce qu'il a mis en place, vous finissez par aller trop loin ! Les AE vous ont-ils demandé qqch ? Sont-ils venus vous voir pour se plaindre de leur précarité ? Se sont des adultes qui savent exatecment où ils vont en AE ! Ils ont mesuré les risques ! Ce ne sont pas des gamins qui viennent se plaindre auprès des papa comme les fonctionnaires ! Ils prennent des risques qu'ils assument et ne demandent rien à personne ! Je savais ce que je faisais en adoptant ce statut pour me lancer en indépendante. Je ne suis pas allée voir comment je pouvais être assistée ! Cessez de tuer l'esprit d'entreprise en France MERDE !!! Voilà pourquoi la France regardera toujours chez les autres avec envie puis critique (car jaloux) ! Pourquoi nos cerveaux se barrent ailleurs ??? Parce qu'on a une mentalité d'assistés ou de fonctionnaires, qu'on ne sait pas prendre de risques et que les banques font pareil ! Du coup, nos cerveaux se barrent aux USA et reviennent avec des concepts, des idées et après on est fiers de dire "cocorico". Mais qui a cru en ces cerveaux ici ? Personne !!
    Pouah ! J'ne ai de plus en plus marre de cet état d'esprit !

  • francois13003
    francois13003     

    en plus sylvia pinel est une pro de la création d'entreprise !
    à 25 ans "Sylvia Pinel débute en politique comme chargée de mission, puis chef de cabinet du président du conseil général de Tarn-et-Garonne, Jean-Michel Baylet."
    c'est une spécialiste !

  • francois13003
    francois13003     

    vous n'avez pas compris, c'est pour votre bien qu'elle fait tout ça !
    si vous gagnez moins que le smic ou pire n'avez pas de "revenus du tout" c'est que vous n'êtes pas un "bon entrepreneur" et même elle se demande comment vous êtes encore vivant donc elle va vous aider !
    inscrivez-vous à pôle emploi ! c'est ce qu'elle veut !
    (en plus ça fera du boulot aux 2000 recrutés de pôle emploi)

  • GMonAvis
    GMonAvis     

    J’ai beau y réfléchir, je ne comprends pas cette décision.
    Des centaines de milliers de personne devront arrêter leur activité parce qu’elle est considérée comme peu rentable.
    Qui a le droit de décider que se retrouver à la rue est mieux pour moi que de faire progresser un chiffre d’affaire tout doucement, sans faire n’importe quoi, dans le contexte d’un travail épanouissant ?
    « Les femmes au foyer ne doivent pas travailler au foyer, juste s’occuper des enfants et regarder ce que la télé a prévu pour elles »
    « Les prolos doivent rester des prolos ou en cas de crise, des chômeurs… ou juste crever ! »

    C’est la gauche, ça ?!?

    A quoi va servir ce changement ?
    La seule hypothèse crédible est le désir de satisfaire une poignée d’artisans (il y en a des biens, évidemment, comme il y a des AE véreux) incapables de se remettre en question et qui voudraient tuer (littéralement) des centaines de milliers de personnes pour 15% d’auto-entrepreneurs considérés comme de rudes concurrents (quelle blague !).

    Nous ne sommes pas tous dans le bâtiment, loin de là.
    Certains auto-entrepreneurs libéraux auraient même des solutions accessibles pour les patrons de PME qui pensent que bourrer les boites aux lettres est la seule solution pour prospecter.

    Par tradition, jamais un artisan traditionnellement de droite ne votera à gauche, même après une telle mesure, même si vous lui offrez 5 points de TVA et un café. JAMAIS !

    Aussi, l’électorat de gauche a évolué. Il est attaché aux valeurs humanistes mais plus aux idées collectivistes du XIXe siècle.
    Le statut d’auto-entrepreneur a 94% d’opinion favorable. Pensez-vous que 94% des Français sont néolibéraux ? Même dans le gouvernement, il y a des gens prêts à nous défendre ! Personnellement, quand j’ai une copine qui déconne, je lui remet gentiment le cerveau en place.

    Pensez-vous intéressant de perdre des dizaines de millions de voix (les AE, leurs conjoints, leurs parents, leurs enfants,...) pour en gagner une centaine parmi les 1.2 millions d’artisans représentés par l’UPA ?

    Et si cette mesure n’est pas électoraliste, qu’elle part réellement du bon sentiment d’aider les AE (considérés comme de pauvres demeurés, apparemment), alors mettre en place l’idée de limiter dans le temps ce statut contre l’avis de tous les experts, contre l’opinion de 94% de la population, indiquerait peut-être que la parité homme/femme a été étendue à une autre forme d’intégration dans le gouvernement. Maintenant, il n’est jamais trop tard pour se rendre compte que l’on a dit une bêtise. J’ai l’impression de vivre un cauchemar… Réveillez-moi, SVP ! J’espère que ce n’est qu’une mauvaise blague pour que l’on vous adore lorsque vous reviendrez à la raison. Mais faites vite, j’ai les nerfs qui lâchent.

  • anticonnerie
    anticonnerie     

    liste noire des députés à la solde des lobbying d'artisans :

    Guénhaël HUET, député de la Manche
    Julien AUBERT, député du Vaucluse
    Jacques Alain BÉNISTI , député du Val de Marne
    Jean-Claude BOUCHET, député du Vaucluse
    Xavier BRETON, député de l’Ain
    Marc-Philippe DAUBRESSE, député du Nord
    Jean-Pierre DECOOL, député du Nord
    Daniel FASQUELLE, député du Pas-de-Calais
    Yves FROMION, député du Cher
    Charles-Ange GINESY, député des Alpes Maritimes
    Philippe GOSSELIN, député de la Manche
    Anne GROMMERCH, députée de la Moselle
    Antoine HERTH, député du Bas-Rhin
    Véronique LOUWAGIE, députée de l’Orne
    Lionnel LUCA, député des Alpes Maritimes
    Patrice MARTIN-LALANDE, député du Loir-et-Cher
    Jean-Luc MOUDENC, député de la Haute-Garonne
    Bernard PERRUT, député du Rhône
    Sophie ROHFRITSCH, députée du Bas-Rhin
    Paul SALEN, député de la Loire
    Jean-Marie SERMIER, député du Jura
    Fernand SIRÉ, député des Pyrénées Orientales
    Claude STURNI, député du Bas-Rhin
    Guy TEISSIER, député des Bouches du Rhône

  • anticonnerie
    anticonnerie     

    ET POUR INFO ; bien que le terrain compte plus, je suis diplômé d'une esc et j'ai pas de leçons à recevoir d'une licencié en droit pistonnée et incompétente.

  • anticonnerie
    anticonnerie     

    Vraiment n'importe quoi, j'ai testé l'EI blindé de charges, la sarl n'en parlons pas...vache à lait...
    1 les artisans ont trop de charges moi perso comme nombre de français ma maison je l'ai rénové seul et j'ai pas payé l’interrupteur 40 € alors que le même se trouve à 15 € et en final fournitures comprises prix divisé par 3 voir 4...de toutes façons je n'avais pas les moyens autrement.
    2 Je connais plein d’artisans qui font du black, sinon avec les charges ils seraient morts de faim
    3 je ne suis pas artisans
    4 je revend des produits manufacturés sur les marchés et braderies (comme certains particuliers qui eux pour le coup fond du noir)
    5 je ne retournerais JAMAIS en entreprise, ni micro etc car je suis pas dingue...
    6 si j’entreprends c'est pour vivre correctement n'en déplaise à certains
    7 si le statut d'auto entreprise est supprimé pas de problème : ce serra du black ou un statut au royaume unis équivalent (pas besoin d'être résident) et rsa en france+sécu gratos
    conclusion : je vais couter de l'argent à la France et le royaume uni serra ravi
    ENFIN lorsque l'on prétend avoir un poste à responsabilité d'autant plus ministre, il faudrait déjà avoir entrepris une fois dans sa vie : c'est pas le cas au nom d'une parité stupide et d'un piston madame se retrouve au ministère de qui se fou ton avec des études de droit moyennes voir médiocres..un père politicien etc.Parité pas de problème, par contre incompétence notoire ça à notre époque c'est problématique.
    Et, le lobbying du syndicat d'artisans ne défendant que des intérêts propres à la chambre des métiers tout comme la cci ferait bien d’arrêter de s'engrosser sur le dos des autres.
    SURTOUT SURTOUT je l'ai vécu si vous n'avez pas minimum 1 million d'euros à investir, n'investissez pas en EI ou sarl et co ni micro, car vous allez perdre votre temps, blindé de charges, et des banques qui vous escroquent !!! ne tombez pas dans ce panneau, SURTOUT PAS. Les commerces de proximité sont mort, tué par l'état, les administrations, les banques et la grande distribution qui fait sa loi et sponsorise les petits barons politiques...NE VOUS FAITES PAS AVOIR
    Allez voir la réalité : citrons facilement exploitables, sne vous verrez comment il est bon d'avoir de l'ambition dans ce pays dirigé de gauche ou de droite par des incompétents aux comptes bien garnis....

  • GMonAvis
    GMonAvis     

    Bien sûr ! D’ailleurs, les artisans et PME sont des concurrents déloyaux vis-à-vis de la grande distribution et des grands groupes. Ils ont moins d'intermédiaires et n'ont pas les mêmes charges. Il faudrait limiter à 2 ans la SARL pour « aider » les PME à devenir de vrais entrepreneurs qui créent de vrais emplois et garantissent la pérennité de la France sur le marché international. Les bricoleurs, aussi, cette racaille qui sous prétexte de budget limité (mon œil, radins !), ne fait pas appel aux artisans qui facture 60 euros de l’heure (30 sur facture et 30 en liquide) pour faire un travail bâclé la moitié du temps. Limitons le droit au bricolage à 2 mois !

  • GMonAvis
    GMonAvis     

    "Bon nombre d'artisans du bâtiment ont vu leur chiffres d'affaires fondre comme neige au soleil". A cause des AE, bien sûr, pas à cause de la crise ni de la baisse du pouvoir d'achat! Tout ira mieux quand les AE seront morts, c'est évident.

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire