Mis à jour le
Une partie de l'usine Total de Carling, en Moselle, est menacée de fermeture.
 

L’arrêt d’une partie du site mosellan pourrait être officialisé lors du comité central d’entreprise, ce mercredi 4 septembre, menaçant 350 postes. Le gouvernement se fait discret, malgré l'annonce de futures restructurations par Total.

Votre opinion

Postez un commentaire