Mis à jour le
Marisol Touraine était l'invitée de BFMTV-RMC, mardi 4 juin.
 

La ministre des Affaires sociales et de la Santé était l'invitée de BFMTV-RMC, mardi 4 juin. Elle a notamment défendu la réduction du quotient familial, mais a aussi livré une indication concernant la future réforme des retraites.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • viklou
    viklou     

    Encore les retraites . Il y a déjà des prélèvements supplémentaires, la non indexation et maintenant la CSG Vous appelez ça pas de hausse d'impots, Simplement du pouvoir d'achat en moins, A quand une unification de tous les régimes . Quand on voit tous les avantages des fonctionnaires, des régimes spéciaux EDF,SNCF ect on peut se poser beaucoup de questions . Quand ce gouvernement va-t-il réduire ses dépenses ,réduire le nombre de ministres, le train de vie de cet excécutif, .

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Fondre la multitude de régimes de retraites publics et privés en un seul système ! Pour beaucoup d'expert ça permettrait de régler le problème. Le seul problème c'est que la liste des opposants est longues pilotée par Gérard Rivière (Pd de la caisse d'assurance vieillesse), Jean Christophe Le Duigou (Membre du conseil d'orientation des retraites CGT) Luc Berille Annick Coupé et de façon générale tous les syndicats des fonctionnaires !!!!!!!!!!

  • Max Tusalem
    Max Tusalem     

    Ben, ceux qui pensent que les retraités fonctionnaires en tout genre vont voir leur régime aligné sur les autres, levez le doigt !

    Comment ça , personne ?

  • Claude Ensome
    Claude Ensome     

    Après avoir fait les poches des enfants, Mme Touraine veut "pomper" les grands parents qui alimentaient en gourmandises cette douce progéniture ! Ainsi, de pauvreté, la ministre va nous orienter vers la misère, afin, plus tard, de nous octroyer des aides qui, pense-t-elle, nous ferons voter "bien" vers la main qui nous secoure. A Voltaire, on apprenait Machiavel !

  • alhzy
    alhzy     

    L'imagination des socialistes et ce depuis toujours. Augmentation des taxes, des impôts, diminution du montant des retraites et du pouvoir d'achat pour probablement couler l'économie. Mais jamais d'économies sur le train de vie de l'état. Toujours autant d'avantages pour nos députés, sénateurs, journalistes etc.......
    Il faut que le peuple organise sont printemps français.

Votre réponse
Postez un commentaire