Mis à jour le
Le site de Florange pourrait devenir une vitrine écologique
 

"Ulcos" pour "Ultra-Low Carbon dioxide Steelmaking", en français "Processus sidérurgiques à très basses émissions de CO2". Un dispositif qui vise en l’occurrence à transformer l’usine d’ArcelorMittal en une vitrine en matière de limitation d'émission de gaz carbonique. Le coût du projet pose problème, mais le gouvernement et des financements européens pourraient y remédier.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    On va essayer de transformer des manœuvres en ingénieurs en techniques innovantes, dans un projet hors de prix, totalement non concurrentiel. Un truc irréalisable, un monstrueux gaspillage qu'on maintiendrait artificiellement avec l'argent du contribuable. Soit on maintien une activité semblable, soit il faut partir sur un nouveau projet, mais faut choisir.

Votre réponse
Postez un commentaire