× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER

Un entrepreneur "pigeon": si le budget 2013 est voté, "on va casser la dynamique"

Mis à jour le
L'alignement de la taxation des revenus du capital sur ceux du travail continue de susciter un tollé chez les patrons
 

Patrick Robin, l’un de ces rares entrepreneurs à s'afficher comme étant "de gauche", s’indigne à son tour de l'alignement de la taxation des revenus du capital sur ceux du travail. Comme beaucoup d’autres, il craint qu’elle ne tarisse à la source l'investissement dans les start-up. Le mouvement des entrepreneurs "pigeons" prend visiblement de l'ampleur...

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • cn35
    cn35     

    sans compter les industries type abattoir qui importent effectivement de la main d'oeuvre parce qu' aucun français ne veux faire le boulot ils sont tellement mieux au chomage

  • cn35
    cn35     

    mon pauvre claudius les immigrés n' ont pas attendu après les patrons pour venir en France nos loi social leur son tellement favorable que ça leur suffit

  • erwan75
    erwan75     

    Disons qu'ils veulent bien être imposés mais pas être pris pour des pigeons ... plus de 60% c'est plus de l'impôt !

  • Claudius
    Claudius     

    Des entrepreneurs qui votent a gauche en parti , pour favorisé l'immigration , source de main d’œuvre a bas coup , mais qui ne veulent pas être " IMPOSER ", comme des citoyens lambda ( ordinaire ) rien que de plus " LOGIQUE " et bien qu'ils partent , mais avec les immigrés qu'ils ont fait rentré sur le territoire Français depuis des décennies et qui sont maintenant à la charge des Français lambda ( ou ordinaire ) ; http://www.contribuables.org/2008/03/21/le-cout-reel-de-l-immigration-en-france/ . . . qui eux payent un MAXIMUM d' IMPÔTS , en ayant juste à la FERMER , mais pour combien de temps encore ? ? ? ? ? . . .

Votre réponse
Postez un commentaire