En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pierre Boissier, le patron de l'Igas, aurait volontairement bloqué le rapport polémique.
 

Une étude menée par deux inspecteurs généraux des affaires sociales tendait à admettre les effets bénéfiques sur l'emploi de la réduction du temps de travail. Sa diffusion aurait été stoppée pour éviter de nourrir une nouvelle polémique.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Charlotdegochisteprimaire
    Charlotdegochisteprimaire     

    Rapport d un bon gauchiste qui n a jamais bossé ni dirige une entreprise
    Un incompétent qui fait des rapports
    Gauchisme et terrorisme même combat

  • roger99
    roger99     

    C'est comme le travaillez plus. Les 35 heures mais avec une production de 42 heures! Quand est le résultat,: plus de motivation, burn-out, démoralisation à la vue des salaires...
    Les impositions sont pour les salaires très moyens et, l'encadrement n'ayant les mêmes rapport paie/résultat, les dindons de la farce sont là...

  • makana
    makana     

    il faut une commission sur ce rapport ,c'est grave !

  • ap50
    ap50     

    Après tant d'années passées à prouver le contraire, voilà un "rapport" qui tomberait à point pour la réélection de certains.

  • Leonledragon
    Leonledragon     

    Tu m'étonnes

  • Leonledragon
    Leonledragon     

    Tu m'étonnes

  • Leonledragon
    Leonledragon     

    Tu m'étonnes

Votre réponse
Postez un commentaire