Pierre Boissier, le patron de l'Igas, aurait volontairement bloqué le rapport polémique.
 

Une étude menée par deux inspecteurs généraux des affaires sociales tendait à admettre les effets bénéfiques sur l'emploi de la réduction du temps de travail. Sa diffusion aurait été stoppée pour éviter de nourrir une nouvelle polémique.

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Charlotdegochisteprimaire
    Charlotdegochisteprimaire     

    Rapport d un bon gauchiste qui n a jamais bossé ni dirige une entreprise
    Un incompétent qui fait des rapports
    Gauchisme et terrorisme même combat

  • roger99
    roger99     

    C'est comme le travaillez plus. Les 35 heures mais avec une production de 42 heures! Quand est le résultat,: plus de motivation, burn-out, démoralisation à la vue des salaires...
    Les impositions sont pour les salaires très moyens et, l'encadrement n'ayant les mêmes rapport paie/résultat, les dindons de la farce sont là...

  • makana
    makana     

    il faut une commission sur ce rapport ,c'est grave !

  • ap50
    ap50     

    Après tant d'années passées à prouver le contraire, voilà un "rapport" qui tomberait à point pour la réélection de certains.

  • Leonledragon
    Leonledragon     

    Tu m'étonnes

  • Leonledragon
    Leonledragon     

    Tu m'étonnes

  • Leonledragon
    Leonledragon     

    Tu m'étonnes

Votre réponse
Postez un commentaire