Mis à jour le
Marylise Lebranchu veut "tout remettre sur la table"
 

Le rapport sur "l'évolution de la fonction publique dans les années à venir" sera remis lundi 4 novembre au gouvernement. Les syndicats attendent avec appréhension ce document qui leur sera présenté le 7 novembre.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

33 opinions
  • jjlamorose
    jjlamorose     

    Combien y a t'il de travailleurs privés qui sont payés au SMIC ?

  • jjlamorose
    jjlamorose     

    Encore un rapport qui va finir aux archives classé secret pendant 25 ans...
    comme celui la
    http://www.youtube.com/watch?v=58eEcsLR_SY

  • BenVoyons
    BenVoyons     

    tu parles ! encore des réformes pour la piétaille.. les vrais hauts bras cassés sur payé ne risquent rien : ce sont eux qui sont charger de rédiger les lois :))... A quand la suppression de la notion même de "corps de l'état" aux frontières infranchissables ??

  • Beppe Grillo
    Beppe Grillo     

    Un peu comme la finance ennemie d'hier, l'avalanche de taxes, y compris pour les retraités... Fallait mettre tout ça dans vos promesses de campagne... Z'auriez sûrement été élus plus confortablement, ou pas. Plutôt pas d'ailleurs, menteurs.

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    il n'est question que des fonctionnaires ici. Mais le reste est louable. Cependant il est plus facile d'ètre riches pour un ètranger en France que pour un français. C'est pour cela que le CAC 40 s'enrichit ailleurs. Mais le français est de nature est solidaire et n'acceptent pas l'existence de classes sociales, comme il existe des bons , moins bons voir mauvais èlèves dans une mème classe d'ècole. La France du XXI siècle n'est pas celle du XVIII siècle. ET cette rèpublique ne respecte plus depuis longtemps ces droits de l'Homme . Comme se fut le cas de l'Eglise catholique qui pour torturer interdisait l'usage de la Bible. Le pays est dans les mains de personne qui sont extrèmement dangeureuse pour nos droits, notre souveraineté de peuple. Nous sommes rien que pour subir un Etat au comportement faciste ( ce fameux droit d'Etat soutenus par nos dèputés) alors que le mensonge c'est de dire que la France est un Etat de Droit. . Et le pire c'est de rendre le Droit au nom du peuple alors que le peuple n'en veut surtout pas de se droit que pour lui et jamais pour ceux qui dirigent. Et les fonctionnaires sont totu simplement les outils servant a mèpriser le citoyen quand il est question de rendre des comptes au peuple. Mais croyez vous ce qui possible ailleurs puiise devenir une rèalité en France. Tous les pays voisins ont fait l'effort de rèformé de façon a soutenir le budget des familles et rèduire les charges sur le travail. Notre pays n'a mème vraiment commencé et restent toujours un des plus mauvais pour appliquer des lois qui ont permis à l'allemagne et bien d'autres ètats européens et dans le monde de sortir de la crise. Chaque jour qui passe est un jour de trop. Il faut faire la grève de l'impot comme cela est strictement lègale par nos droits fondamentaux. Il faut faire lire à chaque citoyen sa constitution pour qu'il comprenne que c'est lui seul quia la solution..Pour cela il faut que patronat se dècide a suivre leur employer pour leur verser leur salaire en liquide afin de couler les banques qui ne soutienent plus l'èconomie.... sinon il faut se dècider à quitter le pays et chercher fortune ailleurs ou une meilleure vie de retraité,,,

  • mars14
    mars14     

    pardon? alan taf je ne pense pas vous avoir insulté

  • Alan taf
    Alan taf     

    Quel con!

  • Alan taf
    Alan taf     

    Mais oui , continuez , vous n y connaissez rien. Déblatérez !

  • Alan taf
    Alan taf     

    Réaction a la con vraiment

  • LouNels
    LouNels     

    Ils n'ont rien à craindre la gauche ayant commencé par enlever le jour de carence instauré par Nicolas Sarkozy alors que le privé à toujours eu 3 jours de carence. Et la gauche ose parler d'égalité ???? Ils en ont une drôle de conception à gauche de l'égalité !!!

Lire la suite des opinions (33)

Votre réponse
Postez un commentaire