80km/h
 

C’est en tout cas ce que prévoit le ministère de l’Intérieur. L’Etat s’est par ailleurs engagé à rembourser les frais mis en œuvre par les collectivités, gestionnaires des routes concernées.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire