En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Paris
 

Depuis quelques temps, les propriétaires qui louaient leurs biens à des touristes, notamment via Airbnb, reviennent vers des baux d'habitations plus classiques, selon le baromètre du spécialiste des meublés Lodgis.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • vanda100
    vanda100     

    Bonne décision si vraiment cela peut détourner du airbnb certains propriétaires d'appartements.

    Sans parler d'un regain d 'activité possible de l’hôtellerie traditionnelle, je pense aux résidents permanents d’immeubles du centre de Paris qui souffrent des va-et-vient des touristes, gentils mais souvent bruyants (bagages, voix, soirées, locaux poubelle négligés...) qui occupent en surnombre parfois ces appartements pour de très courts séjours les airbnb.

Votre réponse
Postez un commentaire