Mis à jour le
Un premier système fermé de 320 mètres, assemblé à partir de tubes géants, sera opérationnel dès cette année à Toulouse.
 

La société américaine a reçu à Toulouse les premiers tubes du futur tunnel de test de son hyperloop. D'un diamètre de quatre mètres, ils formeront au sol la piste d'essai de 320 mètres de ce moyen de transport rapide. Une deuxième piste d'un kilomètre, surélevée sur des pylônes, est prévue.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire