Mis à jour le
Tom Enders a mis en cause le moteur dans les différents retards et problèmes techniques liés à l'avion de transport militaire A400M.
 

Tom Enders reconnaît des "erreurs énormes" liées au moteur de l'A400M, confié, selon lui, à un consortium "peu expérimenté". Et le patron d'Airbus juge que les gouvernements européens doivent aussi prendre leur part de leur responsabilité.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire