Accord Bouygues-Orange: ce que l’État est prêt à concéder
 

Selon les informations de BFM Business, Bercy aurait accepté que Bouygues prenne 12% du capital d'Orange. Un geste qui doit permettre de faciliter le rapprochement entre les deux groupes.

Votre opinion

Postez un commentaire