Le président du CSA Olivier Schrameck a choisi une procédure secrète
 

Une commission indépendante estime que la liste des candidats à la présidence de France Télévisions pouvait bien être secrète. Mais l'affaire n'est pas terminée.

Votre opinion

Postez un commentaire