Mis à jour le
Stéphane Richard a toujours affirmé avoir agi sur ordre du pouvoir politique, dans le cadre de l'affaire Tapie.
 

Le PDG d'Orange est entendu, ce lundi 10 juin, par la brigade financière. La justice cherche à savoir si Stéphane Richard a pu intervenir directement dans la décision qui a mené à l'arbitrage soldant le contentieux entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.

Votre opinion

Postez un commentaire