Air France-KLM.jpg
 

Alors que la candidature de Philippe Capron devait être avalisée par le conseil d'administration du groupe ce mardi, ce choix serait remis en cause par l'État et les partenaires de la compagnie.

Votre opinion

Postez un commentaire