Janaillac
 

Le patron d'Air France-KLM quittera son poste le 15 mai. Le conseil d'administration, dans lequel siège l'État français, devrait nommer une personne pour assurer l'intérim, le temps de trouver le ou la candidat(e) idéal(e) pour permettre à la compagnie d'affronter la concurrence. 

Votre opinion

Postez un commentaire