En octobre, plusieurs membres de la direction avaient été bousculés par des salariés d'Air France.
 

Impliqué dans la bousculade ayant abouti à la fameuse "chemise arrachée" du DRH de la compagnie, un délégué syndical a finalement vu son licenciement annulé. Il dit maintenant regretter la tournure qu’ont pris les évènements.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Agostini
    Agostini     

    Pas normal ca ....!!! Fait ca dans le privé

  • grognon
    grognon     

    Les syndicats ont attisé cette violence, dans les propositions, personne ne risquait de perdres son emploi. résultat : des salariés licenciés et qui s'en sort ? : les délégués syndicaux comme d'habitude.

Votre réponse
Postez un commentaire