× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER

Air France se défend d'avoir voulu profiter d'Irma pour vendre des billets à prix d'or

L'aéroport de Pointe-à-Pitre le 6 septembre.
 

La compagnie est accusée d'avoir gonflé ses tarifs avant et dans les premiers jours qui ont suivi le passage de l'ouragan. Air France se défend en assurant que cette hausse n'était pas délibérée. Un tarif aller-simple à prix cassé vers Paris est même proposé depuis samedi aux victimes d'Irma.

Votre opinion

Postez un commentaire