Airbnb
 

La plateforme de location a été condamnée a verser 8000 euros à un propriétaire dont l'appartement parisien été sous-loué sans son accord pendant plus de 120 jours par an.

Votre opinion

Postez un commentaire