× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
La Chine pourrait représenter un marché d'envergure sur les hélicoptères pour Airbus.
 

En marge de la visite du président chinois Xi Jinping, le groupe aéronautique européen pourrait signer pour 150 Airbus représentant plus de 14 milliards d'euros. Sa division hélicoptères s'apprêterait, elle, à parapher un engagement de production portant sur 1.000 appareils.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • darkjus
    darkjus     

    @ 1PourAvis : Nous leur donnons la technologie qu'on maitrise pendant qu'elle est monnayable. Après, il sera trop tard.
    La France a cette prétention d'être les meilleurs.. Les asiatiques son bon et apprennent vite.

    Maintenant, c'est à nous, de continuer a développer les technologies de demain.

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Nous leur donnons toutes nos technologies au niveau européen, en plus ils apprennent vite il ne faut pas croire que les chinois font de la merde, au contraire, ils nous vendent ce que nous voulons. Ce sont eux qui sont les mieux équipés pour nous concurrencer et c'est nous qui leur donnons nos derniers fleurons.

  • Fred707
    Fred707     

    Il a préféré botter en touche car dans le climat actuel au niveau de l'emploi en France il est difficile d'expliquer que les mono couloirs A320 seront probablement construits dans les usines chinoises d'Airbus , maintenant on ne peut pas lui en vouloir il est là pour faire des affaires et non de la politique.

  • ofense
    ofense     

    Je veux bien comprendre que votre métier c'est l'audiovisuel.
    Mais çà ne vous dispense pas d'écrire français, et le rédacteur de cet article mériterait de se faire tagguer par le Bescherel, quelques règles de grammaire semblent méconnues :
    "a préféré botter en touche " (bha oui Botter)...
    sinon c'est bien d'avoir un pote optimiste, et c'est encore mieux d'avoir de l'optimisme soi même... enfin bref

Votre réponse
Postez un commentaire