× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Alain Vidalies avait annoncé le 19 février que l'État ne financerait plus l'exploitation de six des huit lignes existantes
 

Après avoir annoncé la fin du financement de lignes de trains de nuit, le secrétaire d'État aux Transports propose de les ouvrir à la concurrence. Mais pour Transdev, ces lignes n’offrent aucun espoir de rentabilité.

Votre opinion

Postez un commentaire