Amazon fait l'objet d'une enquête de Bruxelles sur ses pratiques fiscales.
 

Le géant du e-commerce a confirmé mardi qu'il avait commencé à déclarer des revenus liés à ses ventes au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en Italie. Et assuré que ce serait bientôt le cas en France.

Votre opinion

Postez un commentaire