Mis à jour le
Apple a dû régler ses comptes avec le fisc britannique.
 

Apple Europe, une des filiales du groupe au Royaume-Uni, a dû payer 136 millions de livres (153 millions d'euros) d'impôts en plus. À la suite d'une enquête approfondie, le fisc britannique a jugé que cette filiale avait sous-estimé ses revenus facturés aux autres filiales d'Apple.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire