En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ces services ne se limitent pas aux pizzas, aux nems, aux sandwichs ou aux burgers. Munchery, une startup américaine, a levé 85 millions de dollars pour livrer à domicile les menus de grands restaurants.
 

Les applis révolutionnent le monde des taxis, mais elles vont aussi le faire pour la livraison des repas. Un secteur où des  Titans comme Uber, Google, Amazon ou Alibaba prennent pied.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • papatangocharly
    papatangocharly     

    F.Hollande veut "dissoudre" Uber pop.. pourquoi pas?
    Va t-on interdire dans la foulée le co-voiturage qui est une concurrence déloyale à la SNCF et aux sociétés de transport? Bientôt sera t-il possible d'aider une personne âgée à traverser dans la rue? Concurrence déloyale là aussi vis à vis des sociétés de services à la personne..
    Il suffit qu'un corporatisme quel qu'il soit hausse le sourcil, sentant un de ses intérêts menacés, pour que ce bon Mr Hollande s'écrase !

Votre réponse
Postez un commentaire