000_PAR2004101341784.jpg
 

Moscou et Ryad se disent prêts à engager un "dialogue constructif" et une "coopération étroite". Cette annonce a dynamisé les cours de l'or noir à Londres et à New-York. Mais le soufflé est vite retombé quand l'Arabie saoudite a précisé ne pas envisager de gel de la production.

Votre opinion

Postez un commentaire