× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
"Si un accord n’avait pas été signé avec les organisations syndicales, l’entreprise était condamnée", avait affirmé fin juin 2016 Emmanuel Macron, en visite sur le site industriel d'Arques, qui emploie plus de 5000 salariés.
 

Avec 5.200 salariés sur son site du Pas-de-Calais, Arc International subit des problèmes récurrents de trésorerie. Direction et financiers tentent de trouver des solutions. Un dossier que connaît bien Emmanuel Macron, qui avait supervisé le plan de sauvetage du verrier nordiste en 2014, lorsqu'il était ministre de l'Économie.

Votre opinion

Postez un commentaire