Vendredi tout est permis
 

Une petite agence d'événementiel utilise un décor penché pour proposer des animations aux entreprises. Arthur l'a attaquée en justice pour "concurrence déloyale" et "parasitisme", mais en vain.

Votre opinion

Postez un commentaire