Mark Zuckerberg a reconnu que les critiques des internautes étaient légitimes.
 

Le réseau social a indiqué qu'il était prêt à utiliser plus largement ce bouton qui avait permis aux Parisiens de signaler à leurs contacts qu'ils étaient en sécurité. Une annonce qui fait suite à des critiques formulées par des internautes.

Votre opinion

Postez un commentaire