Autolib'.jpg
 

Le déficit cumulé du service d'autopartage d'ici à 2023 a été revu à la hausse par le groupe Bolloré, passant de 179 millions à 293,6 millions d'euros. Le contrat qui lie l'industriel à 98 communes franciliennes l'oblige à prendre en charge seulement 60 millions d'euros. 

Votre opinion

Postez un commentaire