Le gouvernement a suspendu la hausse des prix des péages, prévue le 1er février.
 

Le gel provisoire des tarifs autoroutiers, annoncé mardi 27 janvier, a plongé les sociétés concessionnaires dans l’incertitude. Mais aussi les investisseurs, qui voient les perspectives de relance du secteur s’éloigner.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire