× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Axelle Lemaire voudrait que la CNIL ait plus de pouvoir de sanction.
 

Pour la secrétaire d'Etat chargée du numérique, une amende de 150.000 euros maximum, "c'est cacahouète".

Votre opinion

Postez un commentaire