Les autorités municipales de Barcelone veulent freiner la location au noir de logements par le biais des plateformes Internet.
 

La ville sanctionne les deux sites internet de location entre particuliers pour avoir proposé des appartements non inscrits au registre du tourisme de Catalogne. Une première, lourde de conséquences pour Airbnb...

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire