× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Barclays, Lloys Banking Group et RBS ont chacune déclaré être à court de liquidités qataries.
 

Trois grandes banques britanniques ont dû cesser de vendre de la monnaie qatarie, arguant d'une pénurie de cette devise, mais sans évoquer la crise dans le Golfe persique.

Votre opinion

Postez un commentaire