× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
La catastrophe de l'Erika serait un cas typique pour les actions de groupe environnementales.
 

Le projet de loi Hamon, qui passe en deuxième lecture au Sénat ce 27 janvier, va permettre aux consommateurs d'engager des actions de groupe pour les préjudices du quotidien. Pour ceux liés à des dégâts environnementaux ou touchant la santé, il va encore falloir patienter.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire