Mis à jour le
Le site d'échanges de bitcoin n'était pas déclaré auprès de l'organe de supervision de la banque.
 

Les gendarmes ont annoncé, ce lundi 7 juillet, avoir saisi pour "près de 200.000 euros" de bitcoin, dans le Sud de la France. C'est la première fois que les autorités françaises sévissent contre des utilisateurs de la crypto-monnaie.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire