× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Le Bitcoin n'est plus la seule monnaie virtuelle prisée des criminels.
 

Le ministre de l'économie a appelé, mardi 4 mars, les Etats européens à chercher un moyen d'encadrer l'usage du Bitcoin, lors d'une visite à Tracfin, la cellule française de lutte contre le blanchiment d'argent.

Votre opinion

Postez un commentaire