Mis à jour le
Blackberry se porte mal face à la rude concurrence des smartphones.
 

Le groupe canadien, en perte de vitesse, a confirmé vendredi soir la suppression d'un tiers de ses postes. Le fabriquant a essuyé une perte de près d'un milliard de dollars.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Mo78
    Mo78     

    il est où le rapport avec Hollande (même si je suis pas de gauche) là on parle bien d'une boite canadienne qui va supprimer des emplois chez eux , cava influencer la France certe mais Hollande ne peut pas contrôler aussi les entreprises des autres pays...à un moment donner faut arrêter quand même

  • osimaonosis
    osimaonosis     

    Pas grave Mr Hollande va créer de nouveaux contrats d'avenirs !!!

Votre réponse
Postez un commentaire