Mis à jour le
BNP Paribas a effectué de graves manquements, selon le régulateur suisse.
 

Le gendarme suisse des marchés a exigé ce mardi 1er juillet que la filiale helvète de la banque française renforce son capital. Elle lui interdit toute transaction avec des personnes ou des sociétés visées par des sanctions de l'Union européenne ou des Etats-Unis.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • panorama
    panorama     

    Hypocrite ces Suisses ce soir ils vont passer à la trappe et demain ils pourront balayer leur merde dans leurs banques

  • gugus67
    gugus67     

    Qu'ils balayent chez eux,ils ont assez de merde à ramasser.

  • HERRIN
    HERRIN     

    Quelle bande de faux culs, il faut attaquer les banques suisses et les faire cracher lire les 600 milliards qui manquent à la FRANCE de Antoine PEILLON, édifiant.

Votre réponse
Postez un commentaire