Mike Sinnett, le vice-président de Boeing
 

Le vice-président de Boeing estime que les bases technologiques existent aujourd'hui pour mener ce type d'expérimentation, qu'il espère pouvoir réaliser l'an prochain.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire