En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
tt
 


L'avionneur européen a annoncé lundi soir avoir pris une part majoritaire dans le programme moyen-courrier CSeries. Un rapprochement que Boeing voit d'un très mauvais œil.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Jacques JAILLET
    Jacques JAILLET     

    C'est une bonne nouvelle pour Airbus, Bombardier, le Québec, moins pour les industriels européens, pas très impliqués dans ce programme.
    Cela dit, c'est un avion super performant, dont le développement a été porté à bout de bras par le Canada.
    Quant aux US, ils sont dans un combat de retard.

Votre réponse
Postez un commentaire