BPCE: le conseil de surveillance renouvelle son soutien à François Pérol

Mis à jour le
François Pérol est mis en examen pour prise illégale d'intérêt.
 

Le patron du groupe bancaire a été mis en examen, jeudi 6 février, pour prise illégale d'intérêts, pour sa nomination à la tête de BPCE en 2009. Mais le conseil de surveillance de la banque lui a renouvelé sa confiance ce 8 février.

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • HERRIN
    HERRIN     

    Ce qui est moins drôle c'est que semble -t-il il n'y ait eu que lui comme personne "compétente" pour sauver la BPCE dans l'esprit de NS.
    Cette consanguinité ne va pas de pair avec la démocratie, ce monsieur est un courtisan , il a eu alors sa part et maintenant il rend ce qu'il a reçu indument.

  • cat de trot
    cat de trot     

    c'est drôle comme les socialistes font la chasse aux gens compétents et utiles à la France uniquement parce qu'ils ont été nommés par Sarko !

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Le clan le clan la cagoule, relax baby be cool,
    Tout le monde est les maboules, relax baby be cool,
    Tout les cons sont fait de moule, relax baby be cool,
    Relax baby be cool
    Relax baby be cool
    Relax baby be cool
    Relax baby be cool
    Relax baby be cool
    Relax baby be cool

  • epidermique
    epidermique     

    Ce qui me fait ricaner, c'est: il risque tant d'amende et tant de prison. Hilarant.

  • epidermique
    epidermique     

    et encore un qui a mis la main dans le pot de confiture.

  • HERRIN
    HERRIN     

    Marre du mélange des genres, sincèrement le pantouflage devrait être interdit, on fait comme si nos élites se résumaient à quelques uns surtout connus pour leur couleur politique ....

Votre réponse
Postez un commentaire