Après les propos de Le Maire, l'ex-PDG de Carrefour renonce en partie à son indemnité

Mis à jour le
Bruno Le Maire
 

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a sommé samedi le patronat de prendre des "mesures fortes" après la rémunération accordée à l'ancien PDG de Carrefour  qu'il juge "choquante". En réponse, le groupe a annoncé que l'ex-patron renonçait au versement de l'indemnité de départ", soit 3,9 millions d'euros.

Votre opinion

Postez un commentaire