× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Aurélie Filippetti a réussi à sauver deux niches fiscales du coup de rabot général
 

Seules trois niches échappent à l'abaissement du plafond: l'outre-mer et deux niches fiscales culturelles. Le lobby de la Culture a donc bien fonctionné, sauvant ainsi les Sofica (production de films) et le Malraux (restauration de monuments historiques).

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Ben  voyons
    Ben voyons     

    ouaiiiiiis. . supeeer. . on peut encore acheter des tableaux de maître pour réduire ses impôts. . c'est que, mon brave môssieur, ça évite qu'ils ne partent à l'étranger. . . tu parles Charles ! les taxes sur les héritages font vendre les boîtes pour pouvoir les payer. . Mais là, on s'en fiche, qu'elles partent à l'étranger et que les méchants financiers licencient. Faut dire que le papa d'un ministre n'est pas vendeur de boîtes industrielles, comme celui qui est vendeur de tableaux et objets d'art. . . Rappelez-moi, la nuit du 4 août, c'était QUOI, déjà ? l'abolition de quoi ? :))______________________________________________________________________ Droite et gauche, ils nous prennent vraiment pour des demeurés. Mais on le leur rend bien...

Votre réponse
Postez un commentaire