Mis à jour le
Le fabriqué en France et le developpement durable sont deux des atouts sur lesquels mise la Camif.
 

Placé en liquidation en 2008, l'enseigne spécialiste de biens d'équipements et des loisirs, vient de lever 5,2 millions d’euros pour poursuivre son développement. Un redressement accompli grâce au rachat par Matelsom, qui a transformé l’enseigne en pure player.

Votre opinion

Postez un commentaire